Expression Libre - Mairie Saint Max
Expression Libre

LISTE “@VENIR SAINT-MAX ENSEMBLE”

L’année 2024 débute sous de bons auspices, avec une énergie partagée que nous souhaitons mettre à votre disposition, mes élus et moi-même, pour tous les projets que nous allons mener en lien avec les habitants cette année encore, comme toutes les années depuis mon élection en 2008.
Vous le savez, le propre d’une municipalité, c’est de concerter, de partager les informations.
Je souhaite avec mes élus faire en sorte que le bien-vivre à Saint-Max se développe, que le nouveau slogan « plus belle la ville ! » se multiplie. Avec vous, nous allons poursuivre les aménagements dont vous avez besoin et qui sont évoqués dans ce bulletin et plus précisément dans l’édito, qui retranscrit une partie de ce qui a été dit lors des vœux à la population et aux partenaires le lundi 15 Janvier dernier.
Nous sommes motivés, tant pour la finalisation de l’Hôtel de ville que pour la réhabilitation des courts de tennis, ou encore la reconstruction du groupe scolaire Victor Hugo, la végétalisation des cours d’école et tous les projets que j’ai annoncés.
Pour autant, tout n’est pas simple et nous rentrons dans la phase budgétaire opérationnelle avec le vote du budget 2024 qui se fera lundi 5 Février prochain lors du conseil municipal, à 18H30 au foyer culturel Gérard Léonard.
Mon équipe municipale, et je l’en remercie sincèrement, a travaillé dur à cette préparation budgétaire 2024, en lien avec les fonctionnaires, cette construction budgétaire a été la plus difficile depuis que je suis Maire, avec un budget toujours plus serré et pas facile à finaliser. L’inflation est importante, les charges financières pèsent pour tous, et avec notre CCAS, nous faisons en sorte de venir en aide à celles et ceux qui sont les plus démunis et de répondre aux demandes d’aides et de soutien. Aujourd’hui, nous savons que l’Etat a augmenté les bases fiscales, et nous attendons les orientations de la Métropole.
Mais avec mon équipe municipale, nous avons souhaité revoir encore et encore les demandes budgétaires, faire des économies partout où c’était encore possible, demander des subventions et des participations au maximum de partenaires, et donc limiter la pression fiscale et les charges. Mais je peux vous dire que l’exercice financier est délicat et contraint. Tout au long de l’année, nous demanderons aux Services municipaux et aux utilisateurs de locaux municipaux de faire des efforts sur les fluides, de limiter tout ce qui n’est pas nécessaire et indispensable, pour rentrer dans un cadre financier strict et qui avoisinera les 11,5 Millions d’€uros pour 2024.
Mon vœu pour cette année : que l’Etat ne regarde pas les Communes comme un problème, mais comme une solution ! Et qu’il nous donne les moyens de répondre à la demande.
2ème vœu : que la Métropole soit à nos côtés et nous soutienne dans les missions et les compétences qui sont les siennes, et surtout qu’elle tienne ses engagements notamment pour le rachat de l’ex-mairie annexe destinée à devenir un parking arboré et un lieu de vie, promis depuis 2019, en lien avec la mise en œuvre du lieu candidat de la Place Barrois.
3ème vœu qui est une des résolutions pour 2024 de mon équipe municipale et de moi-même : poursuivre l’engagement pour Saint-Max, avec vous et pour vous !
Excellente année 2024 et bonne santé à toutes et à tous, et à bientôt, toujours sur le terrain !

eric.pensalfini@mairie-saint-max.fr

Eric PENSALFINI

06 34 62 34 97

LISTE “SAINT-MAX, AUTREMENT AVEC VOUS”


En ce mois de janvier 2024, notre groupe « Saint Max Autrement » souhaite à chacune et chacun une année qui voie se réaliser leurs souhaits. Que les récents défis sanitaires soient mieux pris en compte et un jour surmontés, laissant place à une ère de santé plus pérenne. Que la transition écologique s’accélère urgemment, avec des avancées significatives pour préserver notre planète. Que la citoyenneté continue à être un symbole d’unité et de fraternité, renforçant les liens entre nous. Que l’éducation et l’accès à la connaissance se répandent, promouvant ainsi l’égalité des chances. Que la diversité culturelle soit célébrée et que la tolérance prévale sur les discours de haine. Enfin, que l’espoir guide
nos actions, ouvrant la voie à un avenir meilleur pour tous.
Au niveau international, que les relations entre les nations favorisent la coopération plutôt que la confrontation, et que des indispensables efforts communs contribuent à résoudre les crises mondiales politiques, économiques ou environnementales.
Dans ce contexte, un avenir meilleur passe aussi par des actions concrètes. C’est ce que nous propose le département et sa présidente Chaynesse Khirouni avec :
Le Revenu d’Émancipation des Jeunes (ou REJ)
En Meurthe-et-Moselle, une expérimentation audacieuse de 3 ans a été lancée pour soutenir la jeunesse en quête d’émancipation : le REJ. Ce programme novateur vise à offrir aux jeunes bénéficiaires résidents du département une aide financière significative pour les aider à atteindre l’indépendance économique et leur permettre ainsi d’accéder pleinement à la citoyenneté. Il ne s’agit pas de distribuer de l’argent aveuglément et sans contrepartie comme le martèlent les détracteurs de cette démarche mais bien d’accompagner efficacement les jeunes bénéficiaires vers une vie d’adulte. Il s’agit donc d’une démarche politique pour construire avec eux DEMAIN sans laisser, AUJOURD’HUI, personne sur le chemin.
Le fonctionnement de ce revenu repose sur des étapes clés. Tout d’abord :
avoir entre 16 et 24 ans, être Français ou étranger en situation régulière, résider en Meurthe-et-Moselle, avoir pas ou peu de ressources. Soumettre à examen une demande détaillée, démontrant le besoin d’émancipation économique.
Les critères d’éligibilité peuvent inclure également l’âge, le statut d’étudiant, ou d’autres indicateurs de vulnérabilité économique.
Une fois la demande approuvée, les bénéficiaires reçoivent une aide financière individuelle de 500 € mensuels, limitée à 12 mois et pouvant être allouée de manière continue ou discontinue. Elle est conçue pour couvrir essentiellement des dépenses telles que le logement, l’alimentation, et les frais éducatifs. Cette aide s’accompagne d’un soutien pour l’amélioration des compétences personnelles et professionnels des bénéficiaires. Un suivi sur le long cours est mis en place pour piloter cette démarche.
Parallèlement à l’aspect financier, le programme s’engage à leur fournir un réseau de soutien relationnel et professionnel. Des tuteurs sont assignés aux jeunes bénéficiaires pour les guider dans leurs démarches d’émancipation et les aider à surmonter les obstacles éventuels qui pourraient se présenter.
Le REJ s’inscrit donc dans une vision visant à favoriser l’autonomie et l’insertion sociale des jeunes en Meurthe-et-Moselle. Les retombées attendues incluent une réduction des inégalités socio-économiques, une augmentation du bienêtre général de la population jeune et une confiance nouvelle dans son avenir.
En conclusion, le Revenu d’Émancipation des Jeunes en Meurthe-et-Moselle représente un investissement prometteur dans la jeunesse. En offrant un soutien financier et relationnel ce programme aspire à créer une génération de jeunes autonomes, compétents et prêts à contribuer positivement à la société.
Chaque premier samedi du mois, retrouvez-nous à partir de 10h, salle Georges de La Tour au premier étage du Foyer Gérard Léonard. L’occasion d’échanger, d’écouter, de partager.
Vous pouvez aussi nous suivre et nous interpeler sur http://saint-max-autrement.fr/ Saint-Max – Autrement avec Vous.


Le groupe Saint Max Autrement Avec Vous : contact@saint-max-autrement.fr


Christine Minery Conseillère Municipale
Pour information : cette tribune est transmise le 03/01/2024 soit un mois avant sa parution !

Eric PENSALFINI

Maire de Saint-Max, Vice-Président du Grand Nancy,

Conseiller Départemental du canton de Saint-Max

Le Groupe Saint-Max Autrement Avec Vous 

Christine MINERY, David BOIVIN

Le groupe Saint-Max Autrement Avec Vous :

contact@saint-max-autrement.fr

Inscription à la newsletter

Aller au contenu principal